Identifiez-vous : Mot de passe :     
Mot de passe perdu
 

L'actualité à Mayotte

Dans le numéro 650 de Malango Quotidien
Mayotte
Education

« L’Ecole pour tous est un droit ! »

Par La rédaction
Mardi 30 Avril 2013 à 08:09:59

Le syndicat Se-Unsa Mayotte condamne l'attitude des maires qui refusent d'inscrire dans les écoles primaires de leur commune les élèves de parents étrangers dans un communiqué daté du 26 avril.


© E.T./Malango

« Le Se-Unsa Mayotte condamne fermement la position des maires des communes de notre île visant à limiter, dès la prochaine rentrée, l’inscription d’élèves étrangers dans les écoles du premier degré.

La République laïque assure l’accès à l’Éducation pour tous, sans distinction d’origines, de races ou de religions. Il s’agit là d’une des valeurs fondamentales de notre nation, rappelée dans bon nombre de lois et règlements nationaux et internationaux.

Le SE-Unsa Mayotte reste par ailleurs conscient des difficultés engendrées par la hausse constante des effectifs des enfants à scolariser. Nous demandons à ce que toutes les parties concernées puissent se retrouver autour de la table afin de trouver des solutions et relever les enjeux importants de cette problématique (Préfecture, Conseil Général, Vice-Rectorat, Maires, Organisations syndicales de l’éducation).

Cette grave question engage l’avenir social et économique de l’île. Elle ne peut se résoudre par une disposition unilatérale, dangereuse et illégale, qui vise à exclure certains enfants. Est-ce une solution pour Mayotte que de laisser dans la rue toute la journée un certain nombre d’enfants ?

Le SE-Unsa Mayotte et sa fédération, l’UNSA Education, exigent que le défi de l’Ecole pour tous continue d’être relevé à Mayotte et feront tout pour favoriser le dialogue entre les parties concernées. »

Le syndicat enseignant rappelle en outre les différentes législations nationales, européennes ou internationales concernant l'accueil obligatoire dans les écoles de tous les enfants, quels que soient leurs origines et la nationalité de leurs parents et le code de l'éducation qui stipule que «l’instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes, français et étrangers, entre six et seize ans».

Vos commentaires sur ce sujet

  • (restera invisible)
  • image de securisation du formulaire

Votre adresse IP enregistrée avec votre commentaire : ec2-23-23-2-137.compute-1.amazonaws.com

Nous vous rappelons que les commentaires sont publiés sous
l'entière responsabilité de leurs auteurs
.

Il n'y a encore aucune réaction à cet article...
A votre clavier !

© Malango Actualité - Reproduction et diffusions strictement interdites sauf accord écrit

833 / 812

Pub

Malango sur mobile

Recherche par région & date

et/ou entrez une date :
- -

Pour faire une recherche sur un mois entier,
n'entrez pas le jour :=)

image Flux RSS

L'actu au jour le jour

Les plus lus

Articles les plus lus depuis un mois