Identifiez-vous : Mot de passe :     
Mot de passe perdu
 

L'actualité à Mayotte

Dans le numéro 118 de La lettre de Malango
Mayotte
Consommation

Le Service de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes à Mayotte :
veiller au bien-être du consommateur

Par Annette Lafond
Mercredi 2 Septembre 2009 à 20:55:25

La DTEFP accueille désormais en ses lieux, la Direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Une défense du consommateur tellement attendue à Mayotte.


© A.L./Malango

Le Directeur Départemental de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes de La Réunion, Gérard Cherrier était mercredi à Mayotte pour y installer son équipe en lieu et place de la DTEFP, face à la mairie de Mamoudzou. De la fusion des deux organismes devraient d’ailleurs émaner une DIRECT demandée par le préfet (une Direction régionale de l’Entreprise, de la Consommation du Travail et de l’Emploi). Quatre agents vont officier, tournés vers un seul but: veiller au bon fonctionnement du marché sur une île où tous les contrôles sont encore à faire.

Celui de la libre concurrence d’abord, avec la lutte contre les ententes et les abus de position dominante, ainsi que les pratiques commerciales déloyales, traduite par Gérard Cherrier : « notre cible sera comme, à La Réunion, la grande et moyenne distribution, ainsi que la restauration ».

Le second objectif est la protection du consommateur « qui doit avoir à sa disposition une information claire et loyale, en matière de prix, d’étiquetage des produits ou de publicité. Attention, nous n’allons pas mettre Mayotte à feu et à sang, et notre venue n’est pas synonyme de baisse des prix puisque nous ne pouvons agir sur les marges ».

La sécurité des consommateurs est la troisième ligne de mire de la DDCCR, sur les produits industriels et de service, du transport à la consommation. En prenant en compte que le code de la consommation est applicable entièrement à Mayotte, contrairement aux règlements européens. « Nous travaillons sur demande préfectorale, ou des consommateurs ainsi que des professionnels. Pour cela, un numéro, une adresse, un mel (1), avec une permanence le mercredi après-midi et le vendredi matin ».

Le contrôle de la consommation n’implique pas la fin des brochettis : « Nous allons nous occuper de l’économie formelle et moins de l’économie informelle » conclut Gérard Cherrier.

A.L.


DDCCRF : 02 69 61 16 57 au 3 rue Mahabou-BP 174-97600 MAMOUDZOU

ud976 [at] dgccrf.finances.gouv.fr, adresse ouverte dans un mois

A.L.DDCCRF : 02 69 61 16 57 au 3 rue Mahabou-BP 174-97600 MAMOUDZOU

Vos commentaires sur ce sujet

  • (restera invisible)
  • image de securisation du formulaire

Votre adresse IP enregistrée avec votre commentaire : ec2-107-22-120-91.compute-1.amazonaws.com

Nous vous rappelons que les commentaires sont publiés sous
l'entière responsabilité de leurs auteurs
.

Il n'y a encore aucune réaction à cet article...
A votre clavier !

© Malango Actualité - Reproduction et diffusions strictement interdites sauf accord écrit

2904 / 2683

Pub

Malango sur mobile

Recherche par région & date

et/ou entrez une date :
- -

Pour faire une recherche sur un mois entier,
n'entrez pas le jour :=)

image Flux RSS

L'actu au jour le jour

Les plus lus

Articles les plus lus depuis un mois